LA PRIERE DU PARA

Publié le par André Zirnheld

Avril 1938 : Alors que des menaces se lèvent sur la paix et nos libertés, un jeune para de la compagnie d'Infanterie de l'Air écrit une prière sur un modeste carnet.
Le temps des combats venu, cette prière sera exaucée jusqu'au sacrifice suprême.
L'aspirant André ZIRNHELD des Forces Françaises Libres est tombé au champ d'honneur le 27 juillet 1942 dans le désert de Libye.
Cette prière retrouvée sur son corps est devenue la "PRIERE DU PARA".
 
LA PRIERE DU PARA
Je m'adresse à vous, Mon Dieu
Car vous donnez
Ce qu'on ne peut obtenir que de soi.
 
Donnez-moi, Mon Dieu, ce qui vous reste,
Donnez-moi ce que l'on ne vous demande jamais.
 
Je ne vous demande pas le repos,
Ni la tranquillité,
Ni celle de l'âme, ni celle du corps.
 
Je ne vous demande pas la richesse,
Ni le succès, ni même la santé.
 
Tout çà, Mon Dieu, on vous le demande tellement
Que vous ne devez plus en avoir !
 
Donnez-moi, Mon Dieu ce qui vous reste.
Donnez-moi ce que l'on vous refuse.
 
Je veux l'insécurité et l'inquiétude,
Je veux la tourmente et la bagarre,
Et que vous me les donniez, Mon Dieu,
Définitivement.
Que je sois sûr de les avoir toujours,
Car je n'aurai pas toujours le courage
De vous les demander.
 
Donnez-moi, Mon Dieu, ce qui vous reste,
Donnez-moi ce dont les autres ne veulent pas.
Mais donnez-moi aussi le courage
Et la force et la foi.
 
Car vous êtes seul à donner
Ce qu'on ne peut obtenir que de soi
 
                                                                              André Zirhneld
                                                        (Compagnon de la Libération) 

 

 

Publié dans TEXTES DIVERS

Commenter cet article