unp-LaLettre Février :RECTIFICATIF

Publié le par unp-LaLettre

Suite à un erratum dans le bulletin unp-laLettre de février, l'article concernant la proposition de loi signée par 23 déptués UMP est incompréhensible ! En effet le texte de la proposition est absent.
Vous trouverez ci-dessous l'article, cette fois-ci complet :

Une proposition de loi déposée le 26/02/06 demandait la reconnaissance du 19 mars comme deuxième date officielle de la fin de la guerre d'Algérie.

Elle a été signée par 23 députés UMP, ce qui est tout simplement scandaleux et aberrant ! Cette commémoration a fait l'objet de nombreuses prise de positions. Qu'on en juge !

- Général De Gaulle instaure la date du 2 juillet 62 pour la fin de la guerre d'Algérie et l'obtention de la carte du combattant.
- Valéry Giscard d'Estaing fixe la date du 16 octobre.
- F Mitterrand proclame que "si une date devait être retenue, ce ne pouvait être en aucun cas le 19 mars".
- J Chirac par décret a fait du 5 décembre la date officielle de l'hommage rendu à tous les combattants d'Afrique du Nord.

La proposition de loi aurait été enterrée et non retenue dans l'ordre du jour de l'Assemblée Nationale.

Voici la liste des 23 députés concernés :

Jacques Briat député Tarn et Garonne
Jean Auclair député de la Creuse
Jean-Claude Beaulieu député de la Charente Maritime
Gabriel Biancheri député de la Drôme
Ghislain Bray député Seine et Marne
Olivier Dassault député de l’Oise
Lucien Degauchy député de l’Oise
Jean Diebold député de Haute Garonne
Dominique Dord député de Savoie
Gérard Dubrac député du Gers
Guy Geoffroy député Seine et Marne
Alain Gest député de la Somme
Maurice Giro député du Vaucluse
Jacques Godfrain ancien ministre, député de l’Aveyron
Didier Julia (la barbouze) député Seine et Marne
Aimé Kergueris député du Morbihan
JL Léonard député Charente Maritime
Henriette Martinez député des Hautes Alpes
Daniel Prevost député Ile et Villaine
Serge Roques député de l’Aveyron
Michel Roumégoux député du Lot
Francis Saint Léger député de la Lozère

Publié dans TEXTES DIVERS

Commenter cet article

dragon 19/02/2007 10:07

alain Gest est député de la Somme,et non de Seine et marne,rectificatif demandé par Bernard d'Amiens.

delta 18/02/2007 19:22

Surtout rappelons-nous les noms de ces élus en entrant dans l'isoloir lors des prochaines législatives, afin de les renvoyer dans leur foyer !
Quant au patron de Valeurs Actuelles, (Dassault, Le petit  fils, qui est bien petit.. Ah Marcel... Reviens !