Défilé du 14-Juillet: Honneur à l'Union européenne et aux sportifs de la Défense

Publié le par unp-LaLettre

Allemands, Britanniques, Espagnols ou Belges avaient participé à divers titres ces dernières années au défilé du 14-Juillet à Paris. Mais jamais l'ensemble des pays de l'Union européenne n'avaient été représentés lors de cette traditionnelle cérémonie militaire.

A l'initiative de l'Elysée, des unités des 27 Etats membres descendront samedi la célèbre avenue, où un hommage sera également rendu aux sportifs de la Défense.

Dès le milieu de la matinée, le public massé sur les Champs-Elysées pourra admirer les drapeaux de l'UE et des Vingt-Sept, qui descendront l'avenue pour aller se positionner devant la tribune présidentielle. Suivront les détachements européens, soit au total quelque 800 militaires, selon le service de communication du gouverneur militaire de Paris.

La France, notamment, sera représentée par le 2e régiment de hussards -dont la mission est la recherche du renseignement-, l'Allemagne par le 261e bataillon de chasseurs parachutistes, l'Italie par le 1er régiment "Grenadiers de Sardaigne", le Luxembourg par le Centre militaire, les Pays-Bas par le 42e bataillon de chars "Hussards prince d'Orange" et la maréchaussée royale, le Royaume-Uni par le 63e escadron de la Royal Air Force ou encore la Roumanie par le 30e régiment de la Garde "Michel le Brave"...

Autre "nouveauté": les sportifs de la Défense auront droit aux honneurs à travers l'intégration du Centre national des sports de la défense (CNSD) dans le défilé. Raphaël Poirée, septuple champion du monde en biathlon, et Florence Baverel-Robert, championne olympique de biathlon (sprint) aux JO de Turin 2006, feront partie de la "garde au drapeau", suivie de 60 cadres et moniteurs du domaine entraînement physique militaire et sportif, puis de 60 sportifs de la défense inscrits sur les listes du haut niveau français et leur encadrement, dont des médaillés aux JO, aux championnats du monde ou de France.

Les forces armées françaises comptent actuellement 180 sportifs de haut niveau dont dix civils, avec des équipes de France de voile (Marine nationale), de parachutisme (armée de l'Air), de ski, de triathlon et d'équitation (armée de Terre), et de tir (gendarmerie nationale).

Outre l'Europe et le sport, l'accent sera aussi porté sur le centenaire du décollage du premier hélicoptère avec un survol des Champs-Elysées par des détachements d'hélicoptères de combat. Quatre hélicoptères nouvelle génération de type "Tigre" -appelés à remplacer les Gazelle Viviane- seront notamment présents, dont deux pilotés par des Allemands.

La cérémonie comprendra au total six phases. Après l'arrivée du président Nicolas Sarkozy qui passera les troupes en revue, suivront le défilé aérien d'ouverture avec une soixantaine d'aéronefs, le défilé à pied des détachements des pays membres de l'UE ainsi que de plus de 4.700 personnels des ministères français de la Défense et de l'Intérieur. Doivent ensuite entrer en lice 241 chevaux du régiment de cavalerie de la Garde républicaine pour le défilé monté, plus de 400 véhicules et motos de la Gendarmerie pour le défilé motorisé avant qu'une trentaine d'hélicoptères ne clôturent la cérémonie. AP

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Publié dans TEXTES DIVERS

Commenter cet article