Deux militaires français ont été tués, l'un en Afghanistan, l'autre au Liban.

Publié le par © Reuters

 

L'adjudant Pascal Correia du premier régiment de chasseurs parachutistes a été tué dans la nuit de mardi à mercredi lors d'une attaque à la roquette d'un cantonnement de l'armée afghane dans la province de Wardak, ont expliqué la présidence de la République et le ministère de la Défense.

Le sous-officier accompagnait en tant que formateur une unité de l'armée afghane.

L'adjudant Eric Lalloyeau du 31e régiment du génie a été tué au Liban mercredi matin dans l'explosion d'une sous-munition lors d'une mission de reconnaissance à pied dans la région de Nakoura, où est basée la Force intérimaire des Nations unies au Liban (Finul).

Ce décès avait été annoncé par la Finul et la nationalité du militaire avait été précisée de source militaire libanaise. Cette source ajoutant que le décès avait eu lieu dans le village de Chamaa, au sud de Tyr.

La France a environ 1.100 hommes en Afghanistan, principalement dans la région de Kaboul, dans le cadre de la Force internationale d'assistance à la sécurité (Fias) de l'Otan, qui regroupe 37.000 militaires issus de 35 pays.

Publié dans COMMUNIQUES - INFOS

Commenter cet article